Analyser la démarche des grands de ce monde

On les regarde presque tous les jours sur les écrans de télévisions, de tablettes et autres smartphones. Les hommes politiques et les leaders de notre monde cachent le plus souvent bien leur jeu. Leurs discours sont bien rodés, leur attitude calme, leur pas tranquille…

Voila que des neurologues se sont amusés à les démasquer en cette fin d’année. Les neurologues sont réputés être de fins sémiologues. Une publication dans la très sérieuse revue « British medical journal » tente une approche scientifique de l’analyse de la marche des hommes politiques russes.

L’idée initiale des auteurs est venue en regardant des vidéos de V Poutine sur youtub. Effectivement c’est assez frappant pour des spécialistes, V Poutine marche bien raide et surtout sans bouger son bras droit. Est ce le début d’une maladie de Parkinson? Les auteurs ont alors étudié à partir d’autres vidéos, la démarche de son premier ministre et des quelques hauts dignitaires du régime. En fait ils auraient tous la même démarche, c’est dire la même raideur et l’absence de mobilisation du bras droit.

Au final, l’interprétation des auteurs s’orienterait vers une sorte de mimétisme issue de la formation stéréotypée et souvent militaire de cette classe politique. Après avoir passé en revue de façon très méthodique les différentes possibilités diagnostiques , les auteurs qualifient cette découverte de « gunslinger’s gait » ( que l’on pourrait à peu près traduire par la « démarche de flingueur ») avec une certaine ironie.
Ce ne serait pas la première fois que l’on découvre tardivement des maladies que nos hommes politiques veulent nous cacher. Peut être qu’avec la puissance des nouveaux média leurs secrets vont être beaucoup plus difficiles à garder ?

Référence: R Arauajo BMJ 2015;351:h6141

facebooktwittergoogle_plus

Laisser un commentaire